Planète Citoyenne est l’agence de concertation et de participation citoyenne de Planète Publique.

– Elaborer des stratégie de concertation « sur-mesure »
– Conduire des débats publics avec le grand public et les parties prenantes
– Animer des démarches de participation citoyenne
– Faciliter l’intelligence collective au sein de collectifs d’élus, techniciens
– Accompagner des évaluations citoyennes
– Se former aux démarches participatives

Découvrez Planète Citoyenne

Planète Publique

Evaluation des projets lauréats de l’initiative La France S’Engage (projets éducation / formation) (Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports)

Initiée en 2014 par le Président de la République, La France s’engage est un appel à candidatures récompensant des solutions innovantes à des besoins sociaux non ou mal couverts. Cette notion d’innovation sociale s’est popularisée ces dix dernières années dans un contexte de crise économique, budgétaire et climatique. Face au constat des limites de l’Etat et du marché pour répondre à ces défis, l’innovation sociale peut se définir comme une démarche de recherche de nouvelles solutions aux problèmes de société, en empruntant des approches relevant aussi bien du secteur privé, que du secteur public ou associatif, ainsi qu’en s’appuyant sur de nouveaux types de rapports et de collaborations entre individus.

L’évaluation confiée à Planète Publique portait sur les 18 projets relevant du domaine de l’éducation et de la formation. L’évaluation s’est fondée sur la réalisation de 18 monographies détaillées pour chacun des projets innovants soutenus dans le champ éducatif. Ce travail qualitatif a donné lieu à près de 150 entretiens. L’analyse transversale des 18 projets a permis de répondre aux questions évaluatives.

Malgré la grande diversité entre les 18 projets, il apparaît que l’effort d’innovation se caractérise par une recherche de décloisonnement entre les différentes sphères pouvant intervenir auprès des jeunes. Les stratégies de changement d’échelle des porteurs se caractérisent, quant à elles, par une certaine centralisation du projet, répondant à une volonté de garantir une mise en œuvre des actions telles que le porteur les a conçues. Outre les structures qui disposent déjà d’un maillage du territoire, pour quasiment tous les porteurs, la question de l’ancrage territorial et la présence locale apparaissent centraux.

Au bout du compte, la pérennisation des projets pose question à la plupart des porteurs. Certains envisagent un modèle original d’implication directe des partenaires locaux, dans une logique d’auto-portage de l’innovation. Les structures qui sont à la fois les mieux outillées en interne et les plus ancrées territorialement sont les plus à même de trouver de tels équilibres.

Client : Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

No Comments

Leave a comment