Planète Citoyenne est l’agence de concertation et de participation citoyenne de Planète Publique.

– Elaborer des stratégie de concertation « sur-mesure »
– Conduire des débats publics avec le grand public et les parties prenantes
– Animer des démarches de participation citoyenne
– Faciliter l’intelligence collective au sein de collectifs d’élus, techniciens
– Accompagner des évaluations citoyennes
– Se former aux démarches participatives

Découvrez Planète Citoyenne

Planète Publique

Evaluation des subventions aux éditeurs, pour la publication et la traduction (Centre National du Livre)

Fleuron de l’exception culturelle française, Le Centre National du Livre (CNL) soutient financièrement, la première industrie culturelle française (le marché du livre représente 2,7 Mds d’€) avec un budget d’intervention de 30 M d’€. Dans ce cadre très ciblé, deux dispositifs occupent une place de choix : l’aide à la publication, qui vise à accompagner la prise de risque économique des éditeurs en faveur d’une production éditoriale de qualité, et l’aide à l’intraduction, qui vise à proposer au public français des œuvres du monde entier, à forte représentativité littéraire ou scientifique.

L’évaluation de ces dispositifs visait à développer la connaissance relative à ces derniers, interroger leur logique d’action et améliorer leur déploiement opérationnel. Dans ce but, elle a croisé plusieurs approches : 50 entretiens avec des éditeurs ont été réalisés, ainsi qu’une vingtaine avec des acteurs impliqués dans le déploiement du dispositif ; la base de données recensant les 7.000 aides et 11.000 demandes sur la période étudiée a été exploitée ; une typologie des profils de bénéficiaires a été constituée ; les commissions d’attribution des aides ont été observées en réel ; une étude comparative de dispositifs similaires a été réalisée.

Au final, l’évaluation a fait apparaître deux niveaux de résultats. D’une part, le dispositif a fait ses preuves ; en effet, le périmètre de subvention est bien assis : 45% des 65.000 ouvrages publiés par an sont éligibles ; l’effet d’accompagnement est bien réel : si l’aide ne conditionne pas la publication, elle influe sur cette dernière dans 60% des cas, et atténue significativement la prise de risque économique. Mais d’un autre côté, le système repose sur une logique qui peut être questionnée ; « la qualité » n’est pas définie ; le système est peu sélectif ; le niveau de diffusion moyen des ouvrages est faible. Deux orientations se sont donc révélées possibles : optimiser l’existant en s’appuyant sur ses réussites, ou ré-interroger significativement le système.

 

Synthèse de l’évaluation à consulter

 

Client : Centre National du Livre

No Comments

Leave a comment