Planète Citoyenne est l’agence de concertation et de participation citoyenne de Planète Publique.

– Elaborer des stratégie de concertation « sur-mesure »
– Conduire des débats publics avec le grand public et les parties prenantes
– Animer des démarches de participation citoyenne
– Faciliter l’intelligence collective au sein de collectifs d’élus, techniciens
– Accompagner des évaluations citoyennes
– Se former aux démarches participatives

Découvrez Planète Citoyenne

Planète Publique

Revue externe des programmes de l’OIF 2015-2018 (Organisation Internationale de la Francophonie)

Une revue (ou révision) externe des programmes se rapproche de l’évaluation, mais n’en est pas une. Elle s’en rapproche car c’est un processus stratégique, qui vise à fournir à un décideur une opinion argumentée sur un ensemble de programmes, mais elle n’en est pas une, car il s’agit d’une démarche rapide, fondée sur une mise en perspective d’analyses existantes et non sur la collecte de terrain d’informations ad hoc.

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) devait adopter une nouvelle programmation pluriannuelle pour la période 2019-2022, au sommet d’Erevan en octobre 2018. Pour préparer ce cadre stratégique, l’OIF a souhaité disposer d’une revue de la programmation 2015-2018, permettant de tirer des leçons utiles, à partir de l’analyse critique des 26 programmes composant cette dernière.

La méthode utilisée a consisté à positionner les différents programmes de l’OIF dans un cadre « Atouts, Faiblesses, Opportunités, Menaces » (AFOM). Pour cela, chacun de ces derniers a été caractérisé au regard d’une grille de critères, à partir d’une analyse documentaire et d’une série d’entretiens. Ces derniers ont permis de croiser les regards de trois types d’acteurs : les consultants (Planète Publique), qui apportaient le cadrage méthodologique et le regard extérieur ; 5 experts spécialisés sur les champs d’intervention de l’OIF ; les gestionnaires de l’OIF, qui apportaient un regard interne.

La revue a montré que les programmes présentaient souvent un fort avantage comparatif par rapport aux autres organisations internationales, mais une capacité d’amplification encore limitée. Elle a souligné que ces avantages devraient perdurer dans les années à venir, du fait de la capacité de l’OIF à mobiliser des réseaux de haut niveau et à conduire des concertations inspirant confiance aux Etats et à la société civile. Il ne rentrait pas dans le cadre de cette mission d’effectuer une évaluation ex ante de la future programmation, mais des recommandations ont pu être formulées pour resserrer le nombre de programmes afin de viser plus d’efficacité.

 

Client : Organisation Internationale de la Francophonie

No Comments

Leave a comment